top of page

« INNOMBRABLES SONT LES MOTIFS POUR ÊTRE DÉVOTS DE MARIE »

Nous voici en plein dans le mois de Mai, mois consacré depuis toujours à la Madone; mois au cours duquel nous nous préparons dans chaque partie du monde, et jour après jour, à célébrer la grande fête de Marie Auxiliatrice.


Don Bosco en parle ainsi: «Le mois de Mai consacré à la Très Sainte et Immaculée Vierge Marie» nous rappelle qu’il est vrai qu’il n’y a pas de règne, il n’y a pas de ville, il n’y a pas de pays ou maison dans laquelle s’il n’y a pas un autel, il y a au moins une image ou une statue en l’honneur de Marie, en signe de gratitude pour les grâces reçues. Toutefois le mois de Mai semblait devoir être consacré à Marie d’une manière spéciale, et encore dans le même texte, Don Bosco souligne « qu’il y a d’innombrables raisons que nous avons tous pour être dévots de Marie. Je commencerai par en donner les trois principales qui sont les suivantes: Marie est plus sainte de toutes les créatures, Marie est mère de Dieu, Marie est notre mère.»

C’est un temps spécial, le mois de Mai, au cours duquel se multiplient les occasions pour raviver notre dévotion populaire, pour intensifier notre prière, pour porter à Jésus nos demandes par le canal de Marie, et aussi pour chanter notre gratitude pour les bienfaits que nous obtenons dans notre vie, surtout ceux qui sont spirituels.

Nombreux sont certainement les moyens qui nous sont offerts: la prière du Rosaire, la participation aux sacrements, les neuvaines, les processions, tout ce qui nous est proposé, mais jamais comme de simples gestes extérieurs, toujours comme des possibilités pour redécouvrir la vraie dévotion et le vrai amour pour Marie.


Saint Louis Marie Grignion de Montfort dans son Traité de la vraie dévotion à Marie, nous guide dans cette direction, en nous disant que la vraie dévotion à Marie est intérieure, dans le sens qu’elle part de l’esprit vers le cœur; qu’elle dérive de l’estime que nous avons pour elle. Elle part aussi de la haute idée que nous nous formons de ses grandeurs et de l’amour que nous lui amenons…La vraie dévotion à Marie est tendre, cela signifie qu’elle est pleine de confiance dans la Vierge Sainte, de cette même confiance qu’un enfant a dans sa propre mère…la vraie dévotion à Marie est sainte, c’est-à-dire, qu’elle conduit l’âme à éviter le péché et à imiter les vertus de la Vierge…la vraie dévotion à la Vierge est constante: elle confirme l’âme dans le bien et l’incite à ne pas abandonner facilement les pratiques de piété…enfin, la vraie dévotion à Marie est désintéressée: elle meut l’âme à ne pas se chercher elle-même, mais plutôt à chercher Dieu à travers sa Mère.


Dans la tendresse de Marie qui embrasse et guide notre association dans le monde, à tous et à toutes nous souhaitons les vœux d’un saint mois marial.


Renato Valera,

Président de l’ADMA Valdocco


Alejandro Guevara,

Animateur Spirituel ADMA Valdocco

Comments


LogoAdma2015PayoffADMA-OnLine_edited.png
bottom of page