top of page

L’AUXILIATRICE, BIEN PRÉPARÉS

Chers amis de l'ADMA,

nous voici au terme de cette année formative et pastorale qui, avec la fête de Marie Auxiliatrice le 24 mai, la fête de Notre Dame de la Consolation le 20 juin, et après les dernières rencontres et activités avant la pause estivale, s'achève.

Nous pouvons donc prendre un moment pour faire un petit bilan individuel, familial et associatif.

Tout d'abord, nous voulons rendre grâce pour les nombreux dons reçus cette année : les nouveaux groupes formés dans le monde, les nouveaux associés, le don de nos prêtres et de nos guides, les petites et grandes grâces reçues par tant d'entre nous, le don de la foi. Comme Don Bosco, nous ne devons jamais cesser de rendre grâce et de nous émerveiller des dons que le Seigneur nous fait par l'intercession de sa Mère.

Et puis nous voulons nous demander : comment s'est déroulé notre voyage cette année? Nous sommes-nous rapprochés du cœur de Jésus et de Marie ? Nos groupes ont-ils toujours été centrés sur les relations et sur ce style simple qui a inspiré Don Bosco dans la fondation d'Adma? Et encore, avons-nous progressé dans la communion et l'échange? Notre appartenance à l'ADMA et notre formation nous ont-elles aussi amenées à nous dépenser dans l'apostolat et le service?

Combien de questions pourrions-nous nous poser, sans jamais nous juger les uns les autres ni faire une évaluation humaine de notre travail, mais seulement pour grandir dans la foi, accompagnés par la miséricorde de Dieu.


Il est donc bon de s'arrêter et d'essayer de reprendre le fil de notre cheminement : cette année, de septembre à aujourd'hui, nous avons essayé de revenir à l'essentiel, aux racines de notre appartenance et plus encore aux racines de notre foi, en puisant aux sources les plus profondes de la spiritualité chrétienne, salésienne et mariale.



Nous avons fait un itinéraire en dix étapes, toutes d'une immense valeur: nous redécouvrir enfants et nous sentir aimés de Dieu, commencer puis nourrir notre relation avec Lui dans la prière et ensuite grandir dans la confiance au Seigneur même dans les difficultés, nous nourrir de l'immense don de l'Eucharistie, apprendre comme Marie à tout faire par amour, redécouvrir la joie, exercer nos vertus, aller à la rencontre du Père et de son étreinte dans le sacrement de la réconciliation, regarder Marie dans ses attitudes, et enfin rester unis à Dieu dans notre vie de tous les jours.

Ainsi, pendant l'été et la pause des activités pastorales et du travail, essayons de trouver un petit espace de réflexion pour regarder en arrière sur notre chemin. Laissons-nous guider par Marie, demandons-lui de nous ramener là où notre cœur a vibré, de nous faire revenir sur nos pas jusqu'à ce point où le Seigneur nous attend pour nous reprendre dans son étreinte et poursuivre notre chemin à nos côtés.


Renato Valera, Président ADMA Valdocco.

Alejandro Guevara, Animateur Spirituel ADMA Valdocco.

Comments


LogoAdma2015PayoffADMA-OnLine_edited.png
bottom of page